La démarche DGALN Demain est un plan de transformation qui s’appuie sur le fond : sur le « pourquoi » et le « quoi ». Elle se veut plus ambitieuse et plus large qu’une seule réorganisation. Elle a été initiée en 2020 par la définition commune de notre raison d’être, et par la réflexion sur la manière de la mettre en oeuvre :

Dans ce nouveau chapitre, DGALN Demain se construit autour de 14 chantiers* de transformation, qui s’articulent autour d’offres de service* et de cas d’usage*. Les offres de service se définissent progressivement, à l’occasion de trois cycles d’ateliers séquencés entre janvier et juillet 2021.

La mise en œuvre de ces offres de services pourra avoir des résultantes organisationnelles*, qui ne seront pas nécessairement synonymes d’évolutions de la structure de la DGALN, mais qui pourront aussi se traduire par une adaptation des modes de travail et des pratiques collaboratives.

Découvrez ici le déroulé général des cycles d’ateliers 

PRÉSENTATION DU PLAN DE TRANSFORMATION

« Le plan de transformation que vous tenez dans vos mains est vivant, évolutif. »

« Cette version est une « photo à date » dont nous pouvons être fiers. Elle est amenée cependant à évoluer et s’affiner au fil des travaux.

Sur ce chemin de transformation, il y aura des actions portées par chacun qui feront évoluer nos pratiques, nos approches, nos apprentissages.

Transformer la DGALN, ensemble, c’est améliorer nos modes de travail en faisant le pari de la mise en réseau, de l’autonomie, de la confiance, et en activant, quand c’est nécessaire, les leviers collaboratifs et/ou organisationnels. C’est en définitive une ligne de crête que nous emprunterons collectivement par l’action en commun. »

Extrait du message qui accompagne la présentation du plan de transformation à lire en entier ici

Stéphanie Dupuy Lyon, Directrice générale

Document de présentation du plan de transformation

 

Compilation des fiches chantiers et des actions associées

 

*UN LEXIQUE CHOISI, PROPRE A LA TRANSFORMATION

– Offre de services (ODS) : un panel de services relevant d’un domaine transverse (tel que les RH ou l’animation des services déconcentrés). Ces services sont mis à la disposition de bénéficiaires, très souvent les agents de la DGALN, mais aussi parfois indirectement les autres acteurs de notre écosystème, y compris les citoyens.

– Ligne de services : il s’agit d’un sous-élément d’une offre de services, par ex. pour l’offre de services RH, on a une ligne de services sur le recrutement, l’accueil et l’intégration des nouveaux arrivants.

– Cas d’usage : des actions concrètes permettant de tester les propositions du plan de transformation et des offres de services (ex : l’accompagnement pédagogique autour de la réforme du Diagnostic de Performance Energétique). Ces actions doivent également incarner la raison d’être de la DGALN, ses nouveaux rôles et principes d’action, tout en permettant de tester leur mise en application.

– Co-construction ou codesign : il s’agit d’intégrer un ensemble d’acteurs à un processus de conception. Dans le cas de la co-construction des ODS, cela signifie que nous faisons appel à un certain nombre de parties prenantes : agents DGALN en central et issus des SD, Opérateurs, encadrement DGALN, etc.

– Transformation : La démarche DGALN Demain est un plan de transformation qui s’appuie sur le fond : sur le « pourquoi » et le « quoi ». Elle se veut plus ambitieuse et plus large qu’une seule réorganisation. Elle a été initiée en 2020 par la définition commune de notre raison d’être, et par la réflexion sur la manière de la mettre en œuvre.

– Résultantes organisationnelles : La mise en œuvre de nos offres de services pourra avoir ce que nous appelons des “résultantes organisationnelles”. Il peut s’agir d’évolutions de la structure de la DGALN, mais aussi d’adaptation des modes de travail et des pratiques collaboratives.